Panier  

Aucun produit

Expédition 0,00 €
Total 0,00 €

Commander

Le portrait de David

 

Aux racines du goût : de la fourche à la fourchette

« Chez mes parents, l’alimentation et les repas ont toujours occupé une grande place. Ils organisaient souvent des réunions de famille ou des dîners avec des amis. Ma mère aimait cuisiner. Le soir, à 22 ou 23 heures, il n’était pas rare de sentir des plats qui mijotaient encore.

Même si elle travaillait et élevait 3 garçons, elle savait trouver le temps pour cuisiner et ne pas acheter du « tout prêt ». Elle m’a incontestablement transmis ce plaisir de cuisiner et le goût de bien manger. D’où mon premier métier, la cuisine.

En devenant parent, j’ai appliqué cette tradition avec mes enfants, éduqués aux bons produits et à la bonne cuisine. Le temps de l’alimentation est aussi le temps de l’échange. Le moment que l’on passe à table est précieux pour communiquer et partager en famille ou entre amis.

 

Les Paniers de David, un rôle éducatif

Aujourd’hui, il m’importe à travers l’activité créée, Les paniers de David, de transmettre à d’autres, celles et ceux qui partagent et se reconnaissent dans ses valeurs et qui n’ont pas toujours le temps de s’y consacrer.

L’esprit dans lequel j’ai constitué ma petite entreprise ne s’arrête pas à la vente de produits locaux et de saison, sains et de qualité. Il me tient à cœur de revaloriser les produits ; les femmes et les hommes qui cultivent les fruits et les légumes, élèvent les animaux ; sans oublier ceux qui transforment ces matières brutes en aliments riches de saveurs.

Dans ma vie de cuisinier et d’enseignant en cuisine, à l’étranger et aussi en France, je me suis aperçu au fil du temps, que des savoir-faire et des fondamentaux se perdaient : on s’éloigne du produit brut. Certains jeunes cuisiniers ne savent plus travailler qu’avec des produits transformés et semi transformés. Pourtant, un bon cuisinier doit posséder la technique pour travailler un produit, le valoriser pour qu’il exprime toute sa richesse gustative.

Mais qu’est-ce qu’un bon produit finalement ? Un produit qui vient de la terre, à proximité de son lieu de consommation pour être cueilli à maturité, une bête que l’on aura laissée le temps de grossir dans un environnement sain et respectueux de son bien-être ? Ce qui fait la qualité gustative d’un plat, ce n’est pas seulement le savoir-faire du cuisinier. Le bon cuisinier, selon moi, est aussi celui qui sait se mettre au service du produit, pas l’inverse.

 

Des fourneaux aux produits de la terre

Ainsi en créant Les paniers de David, je mets mes connaissances d’ancien chef au service des produits. Des aliments achetés à des agriculteurs soucieux de produire à partir des ressources locales pour bien nourrir les consommateurs locaux. Je propose ainsi à ces derniers une autre façon de consommer.

En relation directe avec les producteurs, régulièrement sur le terrain à leur côté, pour comprendre leur travail, les soutenir parfois, d’autres fois pour réfléchir avec eux à la manière de répondre au mieux à vos besoins, je suis à même de vous transmettre et vous raconter leurs productions. Le sens de nos partenariats : producteurs, Les paniers de David et vous consommateurs - acheteurs « finaux » -, est de manger sainement tout en conservant, voire en retrouvant le plaisir gustatif d’une alimentation à nouveau pleine de bon « sens », au sens propre comme au sens figuré. »